Bérengère Delaporte

Quand Bérengère Delaporte était petite, son père lui dessinait des loups dans des voitures qui mangeaient des poulettes. C’est alors que le désir de raconter des histoires à travers des dessins lui est venu. Elle s’attela à la tâche et se mit à illustrer des loups portant des chaussures, puis des renards, des chats, des lapins, des cochons, des crocodiles, etc. Elle trimballa son bestiaire de Paris à Strasbourg où elle passa cinq ans à l’École Supérieure des Arts Décoratifs. Puis à sa grande joie, ses bestioles commencèrent à apparaître dans les pages d’albums et de magazines jeunesses. Ce qui lui permet aujourd’hui d’exercer le plus beau métier du monde.

 

Bérengère vit à Besançon. L’agneau qui voulait être un loup est son cinquième album aux 400 coups.

Image du collaborateur Bérengère  Delaporte